septembre 2009

Archive mensuelle

Coupe d’Afrique des Nations Juniors Féminins Handball: L’équipe féminine fin prête

Créé par le 24 sept 2009 | Dans : Non classé

Après plusieurs sélections dans les 10 régions, 15 joueuses ont finalement été retenues pour la qualification à
la Coupe d’Afrique des Nations Juniors Féminins
qui se joue en Côte d’Ivoire du 25 septembre au 04 octobre.

 

C’est dans une ambiance conviviale que Michel Zoah, ministre des sports a dit au revoir à l’équipe nationale féminine junior de Handball, dans la salle de conférence du ministère des sports, mercredi dernier. Après les mots de remerciement prononcé par Vanessa djiepmou, capitaine de l’équipe et celui de Jules Moudime, président de la fédération camerounaise de rugby, le ministre des sports s’est assuré de la forme physique et morale des joueuses, de la préparation technique à la compétition et de leur nutrition durant un mois et demi de stage effectué à Buéa, Douala et un semi stage bloqué à Yaoundé. « Les entraînements s’effectuaient deux fois par jour, la nutrition étaient surveillé par le médecin et l’entraîneur, le directeur technique s’occupaient du reste », a affirmé Jules Moudime.

Il a mis ensuite un point d’honneur sur la discipline de l’équipe et des encadreurs où il a été une fois de plus rassuré. La sélection nationale des moins de 20 ans a été effective après plusieurs compétitions. « La condition physique et morale des joueuses est idéal. Elles ont remportés 3 matchs amicaux sur 5 joués et sont prêtes pour la compétition. C’est leur première fois de participer à des matchs de grande envergure et elles ont prouvées qu’elles sont prêtes », explique Perpétue Ebong, directeur technique de l’équipe. Les joueuses quant à elles affirment être bien préparées à affronter leurs adversaires. Le Cameroun est dans la poule A avec
la Côte d’ivoire, l’Algérie et

la République Démocratique du congo. Après la photo de famille avec le ministre de sports, les lionnes ont pris la route de l’aéroport de Nsimalen pour Abidjan.

Errol NGAGOM

Coupe du Cameroun de Badminton: Cookey Swani championne encore!

Créé par le 10 sept 2009 | Dans : sport

Chez les messieurs, Grégoire Samba  remporte par 2 sets à 1 face à Jacques Owono.

 

 

Dimanche dernier, c’est en présence du représentant de Michel Zoah, le ministre des sports et de l’éducation physique que la finale de 9ème édition de
la Coupe du Cameroun de Badminton débute. La salle de fête des Brasseries, lieu de déroulement de la finale est envahi par les spectateurs. La finale junior/senior simples dames commence. Cookey Swani et Manuela Abena s’affrontent. Après deux sets, le score est nul. Le dernier set déterminant, est âprement disputé. Le match s’achève par 2 sets à 1 en faveur de Cookey. C’est sous un tonnerre d’applaudissement que le public accueille pour la neuvième fois la victoire celle-ci. Chez les messieurs, Landry Menguele, le champion 2008 est éliminé au quart de finale. Grégoire Samba et Jacques Owono compétissent en finale junior/senior simples messieurs. Le match s’achève par 2sets à 1. Cette année, c’est Grégoire Samba qui monte sur la première marche.

Les finales se sont aussi déroulées en double cadette, double minime, vétéran, simple cadette, simple cadet et junior/senior double messieurs. A la fin de la coupe, le public a exprimé sa satisfaction. « Les compétitions étaient à un bon niveau qu’il y a de cela 2 ans », affirme François Serna, Directeur technique national de badminton. La compétition a vu la participation de trois régions: le Centre, le Littoral et l’Est. Les autres régions étaient absentes « parce que la fédération camerounaise de Badminton n’a pas eu assez de temps pour les prévenir », explique le secrétaire général. Malgré l’absence de ces  régions, la coupe a belle et bien eu lieu et la saison continue.

Errol NGAGOM

« Nlongkak Basket vacances » les rideaux se baissent

Créé par le 10 sept 2009 | Dans : sport

Réal CNRPH remporte la victoire de Basket fauteuil roulant par 24 contre 10 face à Buffalo.

Le tournoi inter quartier de basket Ball organisé par l’association Messing sports, en collaboration avec
la Fédération Camerounaise de Basket Ball a fait trois champions samedi dernier. Réal Centre National de Réhabilitation de Personnes Handicapées d’Etoug-ebe, l’équipe Fire House de Nlongkak et Far vétérans. C’est face à Buffalo que Réal CNRPH remporte par 24 paniers. Finale intéressante où les handicapés s’expriment avec beaucoup de vivacité. Constance Nchifi, leur entraîneur s’estime satisfaite de leur prestation. « Ils ont travaillé avec beaucoup d’acharnement. La compréhension entre joueur et la discipline ont été leur force », explique-t-elle. Biakolo Célestin de la même équipe est désigné comme meilleur joueur.

La deuxième finale qui réunissait l’équipe Fire House contre les Free Boys était attendue du public. Le score qui était à égalité jusqu’au troisième quart de temps change. Le match s’achève par un score de 73 à 60 en faveur des Fire House. Comme pour suivre l’équipe précédente, la troisième finale qui se joue entre l’équipe Santa Barbara et Far Vétéran se termine par un score de 95 pour Far vétéran et 92 pour Santa barbara. Pour perpétrer cette compétition et développer le Basket Ball au Cameroun, Oberlin Blaise Wallembe, le président de l’association Messing Sports a ouvert une école de Basket Ball pour enfants d’au moins quatre ans.

Errol NGAGOM

Arrêté pour bris de scellés

Créé par le 04 sept 2009 | Dans : faits divers

 

 

Le nommé Eloge Handou, gérant d’une librairie clandestine a été arrêté hier par les éléments de la gendarmerie d’Efoulan.

 

« Mais qu’est-ce qui se passe ? ». « Pourquoi est-ce qu’on nous met dehors ? ». Ce sont les questions que se posent les parents d’élèves, extirpés de la librairie « François Marie », installée  au sein du collège Vogt à Yaoundé.  Et pour cause ! Eloge Handou, gérant de cette librairie est accusé de  bris de scellés par les inspecteurs vérificateurs du ministère du Commerce. Les éléments de la gendarmerie d’Efoulan alertés, le libraire a été arrêté et conduit à la brigade.

« Ce sont les huissiers qui m’ont donné l’ordre de briser les scellés », justifie Eloge Handou. En effet, l’établissement « François Marie » a été scellé lundi dernier, suite à un arrêté du ministère du Commerce, interdisant les librairies dans les lycées et collèges. Après avoir contacté son avocat qui lui a demandé de ne rien toucher, le gérant a finalement brisé les scellés. A la gendarmerie, il brandissait une notification des huissiers, ordonnant cet acte. Les inspecteurs vérificateurs quant à eux disent n’avoir pas été mis au courant.  

Errol NGAGOM

Créé par le 03 sept 2009 | Dans : Non classé

«Tous les nouveaux livres ne sont pas disponibles » 

Tehoundi Xavier, libraire

 

« Les difficultés rencontrées sont nombreuses. Les livres au programme cette année ont de nouveau changé et on ne les trouve pas tous sur le marché. Les parents qui viennent se ravitailler ne sont pas satisfaits. Ils ne retrouvent pas tous les livres qu’ils ont sur les listes données dans les lycées et collèges. Ils se plaignent du même coup de la hausse des prix des fournitures scolaires. Mais dès qu’on leur montre  l’arrêté du ministère du Commerce, ils sont  rassurés. »

 

« Les prix ont augmenté » 

Owona, libraire

 

« Tous les lycées et collèges n’utilisent pas les mêmes fournitures scolaires. Le fait que l’on ait changé certains manuels scolaires et inscrits de nouveaux au programme nous pose beaucoup de problèmes. On ne les trouve pas sur le marché. La majorité des prix ont été augmentés de 400 F ou de 500 F. Les  parents se plaignent et l’on est parfois obligé de maintenir les anciens prix à nos risques et périls. Même quand on leur présente les prix homologués par le ministère du Commerce, ils préfèrent aller au « poteau » ou laisser tomber. »

 

« L’école nous oblige à acheter sur place » 

Bikouma Cécile, parent d’élèves

 

«  Pour ma part, j’ai fait des échanges de livres par souci de faire des économies. Je n’ai pas pu avoir tous les livres, car il y a de nouveaux manuels au programme. Je suis donc obligée d’acheter ceux que je n’ai pas trouvés à l’établissement, parce que les responsables nous obligent à acheter les livres dans leur établissement. »

 

« On n’a pas toujours les moyens» 

Tassie Marie-Noëlle, parent d’élèves

 

« La difficulté qu’on rencontre est le fait que les manuels scolaires sont changés chaque année.  On ne peut pas faire passer les livres entre les enfants. Même si les prix fixés par le ministère du Commerce sont respectés par les librairies et que les manuels sont disponibles, on n’a pas toujours les moyens d’acheter tous ces livres. »

Propos recueillis par  Errol NGAGOM

la rentrée traine les pas

Créé par le 03 sept 2009 | Dans : Non classé

A l’approche du premier jour de la nouvelle année scolaire, les lycées, collèges et librairies sont calmes et sans parents ni élèves.

Librairie la vogtoise à Yaoundé. Les parents demandent les prix des livres et s’en vont. Certains jeunes lycéens éssayent les nouvelles tenues et promettent de revenir après avoir notés le prix. les libraires quant à eux semblent comprendre les problèmes des parents et font parfois quelques réductions. Après le nouvel arrêté du ministère du Commerce sur les prix des fournitures scolaires, les libraires disent ne plus s’en sortir.  raison, « Le prix de certains livres a augmenté et les parents se plaignent. certain encore demandent le prix et prennent note en espérant qu’il va changer d’ici après la rentrée ». la nouvelle rentrée semble prendre du retard.

Errol NGAGOM

 

Championnat de vacances :Vallée-foot 2009: L’Equipe du dimanche assure

Créé par le 03 sept 2009 | Dans : Non classé

   Cette formation a dominé le championnat de vacances qui s’est joué au quartier Nkolndongo. 2-1. C’est par ce score que l’Equipe du dimanche (messieurs) a battu Terrasse de la vallée dimanche dernier au stade de Nkondongo. L’acte II de ce championnat de vacances a une fois de plus réuni les populations venues applaudir les talents des jeunes du quartier et des environs. Talents appréciés par l’organisateur Mbarga Bekono, conseiller municipal à Yaoundé IVe. Le championnat de vacances se jouait en dames et en messieurs. Malgré la pluie, l’Equipe du dimanche opposée à Terrasse de la vallée chez les dames ouvrent le bal de la grande finale. Le score qui se dessine depuis le début du match se solde par 4 buts à 0 en faveur de Terrasse de la vallée.

L’Equipe du dimanche est vainqueur chez les hommes et Terrasse de la vallée chez les dames. Chaque équipe a reçu une enveloppe consistante et un trophée, dons du promoteur du championnat Mbarga Bekono qui s’investit dans l’encadrement de la jeunesse aussi bien à Yaoundé IVe  qu’à Mfou, sa ville d’origine. « On avait du mal à jouer sur le terrain. Avec la pluie, le terrain est glissant », explique Ahmadou B. joueur de l’Equipe du dimanche. Mbarga Bekono et les habitants du quartier Nkondongo, déplorent le manque d’infrastructures sur un stade qui accueillait de grands championnats. Le stade de la vallée, autrefois accessible, réclame aujourd’hui quelques travaux.

Errol NGAGOM

réactions des femmes sur le match Cameroun vs Gabon

Créé par le 03 sept 2009 | Dans : Non classé

« On a plus de chance » Rose Kelbe Ekani, fonctionnaire stagiaire.

 « Je suis très pessimiste. Les Lions Indomptables m’ont toujours déçu. Ce n’est pas parce qu’ils ont battu l’Autriche que ça se passera aussi facilement contre le Gabon. Néanmoins, mon souhait c’est qu’ils gagnent. Cela fera la fierté de la nation et la joie de tout un peuple. Pour la majeure partie, les Lions sont âgés. Mais avec le nouveau coach, je crois que l’on a plus de chance. »

«L’entraîneur fait et fera toujours du bon boulot » Pascaline Makok Fogni, élève.

 « De tout mon cœur, je souhaite que les Lions gagnent. Je pense que l’entraîneur fait et fera toujours du bon boulot. Je peux dire qu’il y a 1 000 chances pour qu’ils gagnent. Il y a certains joueurs, bien qu’anciens de l’équipe, qui ont tendance à être négligés, même s’ils jouent bien. La vieillesse ne compte pas, c’est gagner et être braves qui comptent. »

« Give the place to younger Lions » Clodine Bi, technicienne de pharmacie. “I think that the reaction will be positive against Gabon. So, many players of the national team are old. They should give the place to younger Lions and let them explain their talent. For me, the new coach, Paul Le Guen is good for the improvement of the team. With him, I see a positive future for Indomitable Lions, to world Cup in South Africa and in Africa Cup of nations in Angola.”

« Je suis sûre à 100% de notre victoire au Gabon » Mimosette Benoun, secrétaire. « Quelle que soit la difficulté à laquelle on fait face, j’ai toujours eu confiance en notre équipe et je sais qu’on va gagner au Gabon. Je ne veux pas pronostiquer parce que l’essentiel pour moi c’est qu’on gagne. Dans tout ce qu’on fait dans le monde, il y a toujours une période de passage à vide, où il faut toujours procéder au changement. Ceux qui disent que les lions sont vieux, je ne sais pas sur quoi ils se basent parce qu’il faut qu’il y ait des grands pour acheminer les tout petits, et guider les autres. Je trouve notre équipe parfaite à quelques détails près. Je suis sûre à 100% de notre victoire au Gabon. »

« Les conditions sont réunies pour un succès » Marie-Christine Okodombe, étudiante.

« Les conditions sont réunies déjà pour le match Cameroun vs Gabon soit un succès, avec le renouveau qu’il y a eu au sein de l’équipe. Je suis très optimiste en ce qui concerne ce match. Et encore, avec ce nouveau souffle que traîne Paul Le Guen, c’est la victoire assurée. Je ne pense pas que l‘équipe nationale soit très vieille. C’est en fonction des postes. Si en défense on n’a pas mieux que Song, je ne vois pas pourquoi on devrait l’enlever. »

Errol NGAGOM

"H.E.L.P." |
chateaudelahille |
secrets entre amies |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | CYBERCLASS
| Le journal d'une Diab'Less
| BOUNTY CAVALIER KING CHARLES