août 2009

Archive mensuelle

Yaoundé: Un nouveau temple du « Bili-bili » au centre ville

Créé par le 28 août 2009 | Dans : faits divers

 

Les populations de la capitale affluent sur le site de vente de cette liqueur situé derrière l’hôtel Hilton.

 

Rires, cris et dialecte. C’est ce que l’on perçoit de prime abord. Nous sommes «derrière Camtel » dans le centre ville de Yaoundé.  Après un peu de vin servi dans une petite calebasse pour le « goûter », la phrase qui s’en suit c’est : « sers moi». Phrase qui est prononcée à longueur de journée par les consommateurs « amoureux » de la culture du nord. « Je viens ici tous les jours pour boire du vin. Je rencontre mes frères et ça me rappelle un peu le Nord », déclare Moussa, un consommateur. La calebasse Bili-bili coûte 100 F à 200 F selon la quantité. Les clients toujours au rendez-vous, de lundi à dimanche dès 15h, ne se découragent pas d’attendre leur tour pour être servi. Debout ou assis, ils dégustent leur liqueur en discutant entre eux. C’est l’occasion pour certaines amitiés de se former.

 « Le Bili-bili est consommé par les personnes de tout âge, sauf les moins de 10 ans », explique Ahmadou, un vendeur. L’on retrouve des personnes de toutes les classes (fonctionnaires, commerçants, hommes en tenues…) venus de près ou de loin pour se rafraîchir. Les raisons sont aussi diverses que les consommateurs. « Le Bili-bili c’est du naturel et c’est nourrissant », déclare Paul Etoga, gardien au boulevard du 20 mai. Par ailleurs, Yves, un commerçant affirme : « c’est moins coûteux que la bière et le service est rapide ». Les vendeurs ayant changé pour la deuxième fois de site de vente, gardent pourtant leur clientèle intacte. «Ils étaient d’abord en face du Katios au marché central. Après les casses, ils sont allés derrière la tribune présidentielle, et maintenant ils sont derrière Camtel », explique Bernard Oboa, le président de l’association national des vendeurs ambulant (ANAVAC). Le commerce de Bili-bili a aussitôt fait d’attirer les vendeurs de nourriture et de viandes de toutes sortes.

Errol NGAGOM

la rentrée se prépare…

Créé par le 25 août 2009 | Dans : Non classé

bienvenue la période de remue-méninges. Parents, élèves et étudiants se demandent comment ils vont préparer la rentrée scolaire. Des cahiers aux livres en passant par les règles et tout le sticte nécessaire pour débuter la nouvelle année scolaire. une rentéetrès proche. Jj-12 ^pour le premier jour. les librairies et boutiques sobnt objet de l’assaut des parnts qui veulent pour la plupart connaitre le prix des ouvrages scolaires avant de s’aventurer dans les achats. « Un moment plutôt difficile à gérer », affirme darnelle une étudiante. « je fais le maximum pour pouvoir mettre mes deux enfants à l’école avec les fournitures scolaires aux complets », explique yvette T., mère de famille. le temps est aux réflexions dans les familles et chez vous?

Errol NGAGOM

Football: le compteur s’ouvre pour Samuel Eto’o

Créé par le 24 août 2009 | Dans : Non classé

Son baptême de feu à eu lieu hier en Italie. Samuel Eto’o ouvre son compteur but contre Bari. Le pénalty était fatal. un but. le premier dans son nouveau club: l’Inter milan lors du Championnat d’Italie. un baptême du feu réussi pour le buteur du « Blaugrana ».

volley-ball: l’équipe nationale camerounaise vainqueur

Créé par le 24 août 2009 | Dans : sport

Après trois jours de championnat au palais polyvalent des sport à yaoundé, le Cameroun se qualifie pour le championnat du monde de volley-ball en Italie. Au terme d’une rencontre pleine de suspens avec l’Afrique du sud hier, le Lions indomptables camerounais remportent par 3 set à o.  Un match très applaudi du public, venu nombreux apprécier la prestation de leur équipe nationale. Au final, le Cameroun sera présent en Italie l’année prochaine pour le championnat du monde.

"H.E.L.P." |
chateaudelahille |
secrets entre amies |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | CYBERCLASS
| Le journal d'une Diab'Less
| BOUNTY CAVALIER KING CHARLES